Les cégeps font appel à la technologie mobile pour résoudre les problèmes de communication avec les étudiants

Written By

Julian

Sept établissements collaborent avec Ready Education pour aider les étudiants à faire la transition vers le cégep

Sept cégeps ont annoncé aujourd'hui le lancement de nouvelles applications mobiles conçues pour améliorer la communication et relier les étudiants avec les ressources essentielles. Depuis que le Cégep de Chicoutimi est devenu le premier cégep à lancer une application mobile sur son campus l'automne dernier, six autres établissements adoptent maintenant une approche axée sur le mobile afin de relever les défis de communication cruciaux avec leurs étudiants. Disponibles gratuitement pour les étudiants, les applications sont conçues pour répondre aux besoins uniques de chaque établissement en regroupant les informations scolaires, les activités, les services aux étudiants et les autres ressources sur une plateforme centralisée unique.

« Le Collège Ahuntsic, toujours à l'avant-garde en matière d'innovation technologique, est fier d'être parmi les premiers établissements d'enseignement collégial à adopter la plateforme mobile OOHLALA » indique Alexandre Lupien, directeur des technologies de l'information. « La vie étudiante au sein d'un collège fait partie intégrante du parcours collégial. Cherchant à bien informer les étudiants et à inciter ceux-ci à participer aux diverses activités offertes, le Collège Ahuntsic croit fermement en la force de l'accès à l'information au moyen des plateformes mobiles. Le collège prévoit mettre l'application mobile en ligne au début de l'année 2019. »

La nouvelle initiative est une réponse aux problèmes de communication généralisés qui peuvent amener les étudiants à se sentir désengagés sur le campus. Les recherches suggèrent que seulement 41 % des étudiants qui s'inscrivent aux programmes préuniversitaires au cégep obtiennent leur diplôme au cours de la période prévue de deux ans, en partie en raison du manque de soutien perçu sur le campus. Ce défi est souvent lié à une communication inefficace : plus de la moitié des courriels ne sont pas lus par les étudiants, bien que l'étudiant moyen consulte son appareil mobile plus de 150 fois par jour.

Les applications ont été développées en partenariat avec Ready Education, fusion de l'entreprise montréalaise OOHLALA Mobile et du développeur américain d'applications d'enseignement supérieur DubLabs, qui travaille avec des centaines de collèges et universités du monde entier pour les aider à mieux gérer la vie étudiante sur leurs campus.

« Pour répondre aux besoins variés des étudiants du cégep, il faut donner au bon étudiant la bonne information, et ce, au bon moment, explique Dimitri Poliderakis, chef de produit à Ready Education. Nous sommes ravis de nous associer à la communauté des cégeps pour relever le défi d'une communication efficace et de soutenir les étudiants à l'ère numérique. »

Le Cégep de Chicoutimi a été le premier établissement à lancer son application au début de l'année scolaire 2017-2018. Cette année, le Collège Ahuntsic, le Cégep de Trois-Rivières, le Collège John Abbott, le Collège Lionel-Groulx, le Collège Champlain et le Cégep de Thetford adopteront également la technologie mobile.

« Le Cégep de Trois-Rivières entreprend une transformation numérique en préparation à la quatrième révolution industrielle, qui transforme nos façons de penser, de créer, de communiquer, d'apprendre et de travailler » indique François Casabon, directeur des services informatiques de l'établissement. « Notre objectif consiste à devenir un collège intelligent en maximisant l'utilisation des nouvelles technologies comme vecteur de changement et d'innovation. L'application Ready Education devient donc un outil essentiel pour établir une communication interactive avec la communauté étudiante. Nous sommes heureux d'avoir lancé la nouvelle application, qui est accessible depuis la session d'automne 2018. »

Don't miss these stories